Rénovation - réhabilitation


Plateo - Quelle différence entre rénovation et réhabilitation ? Nos explications pour vous aider dans vos travaux.

Dans cette catégorie, vous retrouverez des informations relatives à vos projets de travaux de rénovation et réhabilitation. Nous nous appuierons sur l’expertise des artisans du réseau Plateo, pour vous proposer du contenu qui colle avec vos réalités.

 

La différence entre rénovation et réhabilitation

Pour commencer, il y a lieu de faire la différence entre rénovation et réhabilitation.

La réhabilitation consiste à conserver les éléments extérieurs d’époque, en modifiant les éléments intérieurs. Pour imager cela, prenons l’exemple de la réhabilitation d’un mas Provençal : 

  • les murs, la toiture, les ouvertures sont conservés,
  • le carrelage, les cloisons, le doublage et tous les éléments que l’on trouve à l’intérieur sont remplacés.

La réhabilitation peut tout de même amener à un changement de destination des bâtiments concernés.

Rénovation d'un mas Provençal avec Plateo

Lorsque l’on parle de rénovation, les éléments extérieurs peuvent être démolis puis reconstruits. En continuant sur l’exemple du mas Provençal :

  • la toiture est déposée et remplacée,
  • le carrelage, les cloisons, le doublage et tous les éléments que l’on trouve à l’intérieur sont remplacés.

Selon les cas, la réhabilitation peut être plus chère que la rénovation car elle implique de prendre énormément de précautions pendant le chantier. Les maçons doivent par exemple conforter la toiture pendant les travaux.

 

Rénover un appartement

La rénovation d’un appartement est plus aisée que la rénovation d’une maison individuelle. 

Généralement, les murs porteurs et les planchers sont gardés en l’état. Les interventions portent donc surtout sur les éléments intérieurs tels que le revêtement de sol, les cloisons et la peinture.

Lorsqu’on parle de rénovation, il ne faut pas négliger les éléments techniques de plomberie et d’électricité. Lorsque ces réseaux sont encastrés dans les cloisons et le doublage, ceux-ci sont déposés et consignés lors de la démolition des cloisons/doublages.

On profite souvent d’une rénovation pour remettre à neuf ces réseaux et les encastrer dans les cloisons et/ou le doublage. 

Dans le cas d’une rénovation où les cloisons sont gardées en l’état, les réseaux peuvent cheminer en apparent, en utilisant des goulottes. Cette solution est, certe, moins esthétique mais reste fonctionnelle et plus abordable financièrement.

Rénovation et remplacement des réseaux de plomberie

Il y a plusieurs "niveaux" de rénovation. La rénovation la plus basique peut consister à simplement repeindre des murs ou remplacer le carrelage par du parquet. Une rénovation plus complète concerne plus d’équipements et de pièces. La salle de bain et/ou la cuisine peuvent être remises à neuf, imposant ainsi le remplacement des appareils sanitaires (lavabo, évier, baignoire/douche ou encore système de production d’eau chaude).

Quoi qu’il en soit, le plus important reste d’avoir un projet travaux cohérent, qui correspond aux attentes et aux budgets de chacun.

 

Rénover une maison

A la différence d’un appartement, la rénovation d’une maison peut toucher aux éléments constituants le gros-oeuvre, c’est à dire les murs, le(s) plancher(s), la toiture.

Lorsque ces éléments sont concernés par la rénovation, il faut prendre extrêmement de précautions pour garantir leur tenue dans le temps. Dans certains cas, il y a même lieu de faire réaliser une étude technique par un bureau d’étude spécialisé.

Les solutions sont multiples pour modifier l’agencement d’une maison individuelle. En effet, des ouvertures peuvent être créées dans les murs porteurs, en utilisant des techniques spécifiques.

La rénovation d’une maison ou d’une villa peut également permettre d’augmenter la surface de plancher. Nous pensons là aux diverses extensions et surélévations possibles.

 

Les erreurs à éviter

Lors d’un projet de rénovation ou de réhabilitation, les incertitudes sont nombreuses. Il y a donc certaines erreurs à éviter, ou du moins à anticiper :

Sous-estimer le budget travaux

Lorsqu’on entame un projet de rénovation, nous voyons uniquement l’aspect extérieur des composants de l’habitation. Or, certains équipements ou revêtements peuvent paraître sains mais doivent en réalité être restaurés ou remplacés.

Par exemple, lors de la réfection d’un carrelage, il est impossible de savoir au préalable si le support (la dalle, le plancher) permettra d’accueillir le nouveau carrelage. Un ragréage (mise à niveau du support) sera peut être nécessaire une fois le carrelage existant déposé.

En général, ces travaux potentiellement nécessaires sont prévus en option. Ainsi, le budget est prévu pour le cas le plus défavorable (et avec de la chance permettra de faire des économies).

Il est recommandé de procéder à un maximum de sondages avant de fixer le budget à prévoir. 

 

Ne pas prévoir de rénovation énergétique

Lorsqu’on parle de rénovation, on pense surtout aux éléments visibles, décoratifs. Cependant, il ne faut pas oublier tout ce qui touche au confort thermique de l’habitation.

Pour schématiser, il serait bête d’avoir un logement neuf d’apparence mais qui n’est pas performant sur le plan énergétique.

Il y a différentes pistes pour améliorer les performances thermiques d’une maison ou d’un appartement :

  • Les équipements de production d’eau chaude (chauffe-eau gaz, électrique ou thermodynamique...)
  • Le chauffage (électrique, pompe à chaleur, plancher chauffant…)
  • L’isolation (des combles, des murs ou des planchers....)
  • Les menuiseries (fenêtres, baies vitrées ou portes-fenêtres)

Lors d’une rénovation globale, il est recommandé de faire réaliser une étude thermique par un thermicien agréé. Celui-ci apprécie les installations existantes, dresse un bilan et propose des pistes d’amélioration.

Cette prestation peut apparaître comme une dépense supplémentaire, mais permet en réalité de faire une rénovation énergétique globale et d’économiser sur le long terme.

 

Ne pas bien préparer sa rénovation

Un projet de rénovation n’est pas anodin, il est donc conseillé de bien le préparer avant d’entamer les travaux. 

Premièrement, il est important de bien définir les limites des prestations. A ce stade, on différencie les éléments à conserver et ceux à remplacer, de la salle de bains jusqu’au salon. Toutes ces informations sont généralement inscrites dans un cahier des charges, qui sert de base aux professionnels pour leurs estimations.

A ce sujet, il est primordial que les devis soient réalisés sur la même base, celle du cahier des charges. Sans cela, l’analyse des devis est compliquée et peut être faussée.

Il est conseillé de préparer votre projet de rénovation bien avant la date de début des travaux souhaitée. Cette sécurité laisse le temps de trouver des entreprises de confiance et éviter toute précipitation et le stress associé.

Pour cette étape, vous pouvez vous faire accompagner par un Maître d'Oeuvre.

 

Simuler mes aides 

Lors d’une rénovation énergétique, plusieurs dispositifs d’aides existent. 

Nous n’allons pas rentrer dans les détails des différents programmes car ceux-ci feront l’objet d’articles spécifiques.

Toutefois, nous vous encourageons à utiliser le simulateur Simul’Aid€s. Celui-ci regroupe toutes les aides existantes : MaPrimeRénov’, Habiter Mieux, Crédit d’impôt pour la transition énergétique et les aides privées Certification d’Économie d’Énergie.